COMPRENDRE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE POUR MIEUX AGIR



Usine nucléaire française
Usine nucléaire française

La transition énergétique ou au sens plus large, la transition écologique, est au cœur de nombreux débats tel que le changement climatique, la réduction des gaz à effets de serres, la dépendance aux énergies fossiles ou encore la précarité énergétique.

La transition énergétique se veut politique, économique, sociétale, scientifique et écologique.

Nous sommes donc tous touchés par cette transition.

L’énergie, nécessaire à tous les domaines de la vie quotidienne, devient de plus en plus chère: on note une augmentation de 30% en 5 ans (source: observatoire de l’industrie électrique) rare et polluante. Chaque jour, nous consommons de l'énergie devenue indispensable dans notre quotidien. Sans elle, pas de déplacements, de chauffage ni même de lumière. Pour bénéficier de ce confort, nous produisons l'énergie de différentes manières.

Depuis longtemps, nous utilisons les énergies que l'on appelle « fossiles », elles comprennent le charbon, le pétrole et le gaz. Ces énergies fossiles produisent énormément de gaz à effet de serre, et viendront un jour à manquer.

En France, ce sont 58 réacteurs nucléaires qui fournissent 78 % de l’électricité française. Mais le nucléaire, c'est également des déchets qu'il faut traiter, et des risques d'accident dont il faut se soucier.

Puis, il y a les énergies dites « renouvelables », qui sont par définition, sans limites. Elles permettent de produire de l'énergie de façon «beaucoup moins polluante». Mais ce sont des énergies dont la production se fait par intermittence : le soleil ne brille pas toujours, et le vent ne souffle pas tout le temps.



Qu’est-ce que la transition énergétique ?



La transition énergétique est l’émergence d’un nouveau modèle de production et de consommation. L’histoire industrielle témoigne de plusieurs transitions énergétiques : le charbon a succédé au bois lors de la révolution industrielle du début du XIXe siècle, puis au siècle suivant s’ajoutent le pétrole et le gaz.

A l’heure actuelle, la transition énergétique, c’est le passage d’une société fondée sur la consommation abondante d’énergies fossiles, à une société plus sobre et plus écologique.

Concrètement, il faut faire des économies d’énergie, optimiser nos systèmes de production et utiliser le plus possible les énergies renouvelables.

Aller vers un modèle énergétique qui permette de satisfaire de manière durable, équitable et sûre, pour les hommes et leur environnement, les besoins en énergie des citoyens et de l’économie française dans une société sobre en énergie et en carbone.

C’est un nouveau modèle à inventer : plus juste, raisonné et durable.



Quels sont les 3 piliers de la transition énergétique ?



La transition énergétique se fonde sur 3 grands principes :

Le mix énergétique, c’est-à-dire l’utilisation d’énergies variées et renouvelables de manière décentralisée;

L’efficacité énergétique ou efficience énergétique, qui correspond à la restructuration du système énergétique pour une consommation minimisée;

La sobriété énergétique, pour une réduction de la consommation énergétique au niveau individuel et collectif.

Découvrons les grandes lignes de la transition énergétique expliquées par l’Association négaWatt, une association de scientifiques dédiés à étudier chaque année toutes les chaînes énergétiques de la France pour offrir des solutions en termes de gestion d’énergie.





Pourquoi la transition énergétique ?



Nous devons faire des choix d'investissement, sur la prolongation de la vie des centrales nucléaires, ou le développement de nouvelles filières d'énergies renouvelables, et chacun doit pouvoir donner son avis sur les choix de la transition énergétique.

Ainsi, cette transition, concentre une grande partie des enjeux d’un développement soutenable. Les enjeux sont triples:

Écologiques: réduire nos émissions de gaz à effet de serre et maîtriser l’ensemble des impacts environnementaux et sanitaires. C’est-à-dire stopper et inverser le changement climatique

Économiques: réduire notre dépendance énergétique (l’inflation du prix des énergies fossiles) ; gagner en compétitivité et créer de l’emploi

Social: maîtriser le prix de l’énergie pour lutter contre la précarité énergétique



Quels sont les acteurs de la transition énergétique ?



Toute activité découle de l’utilisation des énergies autant pour le secteur agricole, industriel, transport et service que pour le résidentiel. Ainsi, nous sommes tous concernés par la transition énergétique : les politiques, les collectivités et régions, les consommateurs, les entreprises et organismes, tous doivent participer à cette transition en adoptant des conduites écologiques (tri des déchets, recyclage des matériaux, gestes éco citoyens, mutualisation des transports, rénovations énergétiques performantes du patrimoine).



Quels sont les objectifs de cette transition énergétique ?



Lors du débat national sur la transition énergétique, le but était de proposer une évolution de la politique énergétique française, tenant compte des nouveaux enjeux de notre société c’est-à-dire : la réduction des émissions de gaz à effet de serre en faisant le choix de l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans la composition du mix énergétique et électrique, la sobriété et l’efficacité énergétique, le soutien à la compétitivité industrielle.



Les 4 objectifs de la loi Grenelle de L'environnement
Les 4 objectifs de la loi Grenelle de L'environnement


Ces objectifs impliquent, l’étude et le développement de nouveaux systèmes énergétiques respectant plusieurs critères stratégiques:

Passer à un système énergétique plus sûr en termes de risque industriel et nucléaire

Évoluer vers un système énergétique moins centralisé (passant par un ralentissement progressif de l'énergie nucléaire)

Évoluer vers une moindre consommation d'énergie (efficacité et sobriété énergétique), ce qui devrait aussi:

Diminuer les tensions géopolitiques induites par les inégalités d'accès à l'énergie et par une moindre disponibilité des énergies par personne, en tendant à l'indépendance énergétique pour tous;

Protéger le climat et la santé publique.



Le premier pas vers une transition écologique et durable : la sobriété énergétique



La transition énergétique implique une transition comportementale et une modification radicale de la politique énergétique, en passant d'une production centralisée à une production décentralisée.

Pour être viable cette démarche doit s’accompagner d’une réflexion sur la sobriété.

La sobriété énergétique est une prise de conscience autour de nos modes de consommations et d’utilisation de l’énergie, c’est apprendre à maitriser et comprendre ses factures énergétiques, et, adopter une consommation économe de l’énergie.

La sobriété énergétique doit passer par un changement du mode de consommation, il faut donc informer et amener les citoyens à acquérir des gestes dits « éco-citoyen ». Ces gestes s’appliquent au quotidien : éteindre les lumières, bonne utilisation des outils de régulation pour le chauffage, pratiquer le co-voiturage, consommer des produits locaux et de saison, tendre vers le Zéro déchet…

La sobriété énergétique c’est aussi bien choisir son fournisseur d’énergie. Voici la liste dressée par Greenpeace des fournisseurs d’énergie en France les plus responsables : Ecolo Watt - Comparatif écolo des fournisseurs d’électricité.

C’est en agissant autour de la sobriété que nous pouvons, chacun d’entre nous, passer à l’action et participer activement au changement.

Pour aller plus loin, voir : Scénario négaWatt 2017-2050.





Eco What, axe ses efforts sur l’accompagnement des ménages à la sobriété énergétique. Chez Eco What, nous proposons des WhatBox pour réduire votre impact environnemental et transiter petit à petit vers la sobriété. Découvrez notre première WhatBox : un kit économies d'eau.
La meilleure énergie est celle que nous ne consommons pas!